Faire des economies de chauffage

0

Posted by admin | Posted in Actualité | Posted on 24-09-2016

Nous aborderons dans ce blog d’autres types de chauffages que les pompes à chaleur. En raison de l’envolée des prix et de la raréfaction des énergies fossiles, combinée à la crise économique, se chauffer devient de plus en plus couteux, d’où la nécessité de se tourner vers des moyens de chauffage moins onéreux. Voici pour cela quelques recommandations à suivre (Si vous envisager de faire des économies d’energie cliquez par ici) :

radiateur-chat

-Se chauffer au gaz de ville. Très répandu dans les villes raccordées, propre,apportant un confort simple, ce type de chauffage est fiable et est peu coûteux notamment en raison de son transport qui nécessitent très peu d’énergie.

-Se chauffer au gaz naturel. Celui-ci est deux fois moins cher que le chauffage classique (électricité, fioul, gaz propane) avec des émissions de CO2 plus faibles. Le gaz naturel est l’un des moyens de chauffage les plus répandus en zone urbaine (l’extraction et la purification sont peu couteuses).

-Installer un chauffe-eau. Destiné à la production d’eau chaude sanitaire, l’eau reçoit l’énergie des installations solaires thermiques. Elle est en moyenne de 60°C. Cependant en période hivernale, cette eau peut devenir devient moins chaude, lors des journées ensoleillées. Un chauffage d’appoint peut être nécessaire.

-La pompe à chaleur. Plus économique et écologique que les systèmes de réchauffement classiques, même si son prix est plus élevé que les autres systèmes de réchauffement, cet investissement permet également de faire des économies sur votre facture énergétique grâce à coût de fonctionnement quatre fois moins élevé qu’un système classique. Si vous aimez prendre des bains et que votre logement dispose d’une cuve d’eau, pensez à la pompe à chaleur piscine (entre 1500 et 4000 euros). Un chauffage d’appoint peut être nécessaire selon la puissance de la PAC et la période.

-Le poêle à bois. Il est bien sûr plus cher (comptez vers les 2000-3000 euros) qu’une chaudière classique (400 euros) mais permet de faire des économies sur le long terme (le cout énergétique revient en moyenne à 30 % moins cher). Les ménages, inquiets par l’envolée des prix de toutes les matières premières se tournent de plus en plus vers le chauffage au bois. Voici quelques conseils pour bien choisir son poêle à bois.

Cottage Fire

-Le chauffage à l’électricité propre (il existe plusieurs façon d’en produire : panneaux photovoltaïque, éolienne, piézoélectricité…).

-La chaudière à condensation. Elle exploite la chaleur latente de la vapeur d’eau contenue dans les gaz d’échappement.

-Le puits canadien. Ce dispositif permet à l’aide d’un conduit de bénéficier d’une température proche de celle du sous-sol. Il permet d’augmenter la température de votre maison de quelque degré en l’absence total de chauffage.

-Si vous avez la chance d’habiter près d’une source thermale, alors l’eau chaude est pratiquement gratuite.

-Penser également à l’isolation (choisissez les bons matériaux) de votre logement. Dans certain pays où elle est presque parfaite, on se chauffe avec la chaleur de la cuisson des aliments.

-Voici également 10 conseils pour faire des économies de chauffage.

Chauffage électrique ou pompe à chaleur : que choisir ?

0

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 21-09-2016

Mots-clés : ,

Si votre habitation n’est pas connectée au gaz de ville, alors s’impose la solution du chauffage électrique. Celle-ci étant plus écologique. L’inconvénient est que ce type de chauffage est plus cher à la consommation ; quand on opte pour celui-ci, c’est principalement pour éviter le coût d’installation des canalisations du chauffage à combustion. Mais si cette dernière est déjà mise en place autant les utiliser soit avec une nouvelle chaudière, soit une pompe à chaleur.

Un chauffage électrique avec une simple prise peut coûter 30 euros voire moins. L’avantage est que au même titre que les climatiseurs portables, vous pouvez l’emporter où vous voulez.

Vous en avez assez de recevoir des factures d’électricité exorbitantes? Alors vous pouvez choisir de remplacer votre chauffage électrique par une pompe à chaleur.  Une pompe à chaleur est en moyenne trois fois plus efficace que ce moyen de chauffage.

Si votre habitation n’est pas temporaire (vaut mieux être propriétaire), alors la pompe à chaleur est de loin la solution la plus rentable à long terme. Plus écologique que les autres types que les autres types de chauffage, sa consommation est faible. L’inconvénient est qu’il faut un investissement élevé.

Une raison supplémentaire de choisir une pompe à chaleur, c’est que les radiateurs existants ne doivent pas obligatoirement être remplacés. Avec un système haute température ou bivalent, vous pouvez les conserver, tout en profitant du chauffage écologique qu’offre une pompe à chaleur.

Pour rappel la pompe à chaleur puise les calories du milieu froid pour les transmettre dans le compartiment à réchauffer. Cette énergie-là est propre et gratuite, mais son extraction ne l’ai pas et nécessite de l’électricité. On appelle rendement d’une pompe à chaleur ou COP le rapport entre la chaleur fournie et l’énergie consommée. Le COP dépend de la qualité de l’appareil et de la source de l’énergie. Les bonnes pompes à chaleur ont un COP au moins supérieur à 3.

Le prix varient selon la puissance et le rendement.

Est-il rentable pour vous d’acheter une pompes à chaleur ? Si vous possédez une grande surface, alors pour un dispositif comme celui-ci comptez au moins 10 000-20 000 euros. Si vous n’avez pas d’argent de coté vous allez devoir vous tourner vers le crédit à la consommation. Supposons que votre PAC ait une durée de vie égale à celle du remboursement de votre crédit : pour que l’investissement soit rentable, calculez la différence (prix mensuel de la facture avec le chauffage électrique) – (mensualité du crédit à rembourser + prix mensuel de l’électricité de la PAC+ prix annuel de l’entretien). Si celle-ci est positive, vous pouvez envisager une installation mais si elle est négative il vous faut songer soit revoir le type de PAC à installer soit raccourcir la durée de remboursement du crédit ou bien renoncer à acheter une PAC.

Pour conclure, il peut être difficile de faire un choix entre ces deux types de chauffages. Ceci dit chacun peut être intéressant selon votre situation (age, revenus, type de logement…ect) ; sur le site www.electricite-et-energie.com vous trouverez plusieurs informations à ce sujet ainsi que sur d’autres type d’énergies renouvelables et quelques conseils pour faire des économies de chauffage.

 

Chauffer sa piscine

0

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 05-08-2016

Vous aimez vous baigner et décidez donc d’investir dans la construction ou l’installation d’une une piscine chez vous. Mais afin de pouvoir profiter de cet investissement également en dehors de l’été, il est judicieux de faire installer un dispositif pour réguler la température de l’eau. Mais quel type de chauffage de piscine choisir ? Pas facile de faire un choix avec toutes les solutions qui sont proposées de part et d’autre. Mais pour vous aider à orienter votre choix, sachez que vous devez déjà tenir compte : du volume de votre piscine, de sa surface au contact de l’air, de la fréquence de son utilisation et bien évidemment du climat de votre zone.

 

chauffage-solaire

Voici les différents types de chauffage que vous avez la possibilité d’installer :

-Le réchauffeur piscine : l’eau en passant par ce dispositif se fait réchauffer par ses résistances électriques. Facile à intégrer, il ne coute pas cher.
-la pompe à chaleur piscine. Elle prélève les calories de l’air pour les restituer à l’eau à réchauffer.
-L’échangeur de chaleur. Il chauffe votre piscine à l’aide d’une chaudière au gaz ou au fioul.
-Le chauffage infrarouge terrasse. Moins commercialisé que les autres systèmes, son principe de fonctionnement est le même que celui du chauffage solaire si ce n’est qu’il piège à la place l’énergie des ondes infrarouges (voir image ci-dessous).

-Le chauffage solaire (voir image ci-dessus). Un système dans lequel sont imbriqués plusieurs rouleaux de tapis noirs, permet de capter l’énergie solaire pour chauffer votre eau. Cette solution est la plus économique et la plus écologique. L’inconvénient est que son efficacité est tributaire des conditions climatiques. Mais dans le cas où vous optez pour cette solution, pourquoi ne pas choisir un chauffage d’appoint comme ceux cités juste avant?

Sur distripool vous trouverez plus d’informations, notamment sur les prix.

InfraR

 

Le marché des pompes à chaleur en perte de vitesse en France

1

Posted by admin | Posted in Actualité | Posted on 02-08-2012

Mots-clés :

Après avoir connu un pic en 2008 avec plus de 150 000 PAC vendues, ce marché est en baisse depuis, avec 121 000 unités vendues en 2009 et 63 000 en 2010. Selon plusieurs estimations il s’établirait à environ 50 000 unités vendues en 2011 et aurait plutôt tendance à se stabiliser cette année.

Comment expliquer cette baisse ? La raison principale est la crise, même si l’achat d’une pompe à chaleur peut représenter un bon investissement à long terme. Mais selon plusieurs enquêtes réalisées, les prix seraient jugés excessifs pour une durabilité jugée insuffisante.
De plus les employés des entreprises ayant pour rôle de faire un bilan thermique et l’état des lieux avant d’installer le dispositif, ne sont pas toujours compétents. Beaucoup de PAC sont surdimensionnées par rapport aux besoins du foyer.

Faire un devis pour une pompe à chaleur

0

Posted by admin | Posted in Actualité | Posted on 03-11-2010

Vous envisagez d’acheter une pompe à chaleur mais vous n’avez aucune idée de prix?
Vous avez la possibilité de vous faire faire un devis.
- Soit en consultants des gens spécialisés: les devis peuvent être gratuits mais ils peuvent aussi être payant. Dans ce dernier cas si le devis passe son prix sera déduit de l’installation(le devis deviendra gratuit si vous faites faire une installation).
-En ligne: Ils sont rapides et gratuits. Vous devez fournir certaines de vos information dont votre adresse email.


La pompe à chaleur piscine

3

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 03-09-2010

Mots-clés : , , ,

Vous possédez une piscine et souhaitez chauffer l’eau de celle-ci pour pouvoir en profiter plus souvent ?

La pompe à chaleur est actuellement un des systèmes de chauffage de piscine les plus performants sur le marché.

Pour chauffer votre piscine vous pouvez soit utiliser la PAC qui chauffe déjà l’interieur de votre maison(sauf les PAC air/air et sol/sol) soit une PAC conçue spécialement pour les piscines. Généralement ces PAC sont de type air/eau( elles permettent de chauffer l’eau de votre piscine en puisant les calories de l’air). Elles peuvent faire monter la température de l’eau à plus de dix degrés et il faut compter de 3 à 5 jours pour que l’eau de votre piscine soit optimale (27-28°C) pour la baignade.

Une telle pompe peut fonctionner 7 à 8 heures par jour. De plus si l’eau de piscine conserve sa température tout au long de la journée, elle est facile à traiter.

La pompes à chaleur piscine est plus économique et écologique que les systèmes de réchauffement classiques. Son prix est plus élevé que les autres systèmes de réchauffement de l’eau( Le prix de ces PAC vont de 1500 à 4000 euros)mais cet investissement est très rentable car il vous permet de faire des économies sur votre facture énergétique. En effet, le coût de fonctionnement est très peu élevé (quatre fois moins qu’un système classique).

Pour le dimensionnement voire son installation il peut être judicieux de faire appel à un installateur expérimenté qui vous conseillera. Pour pouvoir dimensionner la PAC à installer il faut considérer plusieurs critères: le volume de la piscine, la profondeur, la température extérieure, votre environnement…

A noter que certaines de ces pompes peuvent être bruyantes.

L’entretien d’une pompe à chaleur

0

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 26-06-2010

Mots-clés : ,

Pour une utilisation optimale et de longue durée, votre pompe à chaleur a besoin d’un entretien régulier. Vous pourrez ainsi éviter les pannes, prolonger sa durée de vie et améliorer son rendement.

De nombreuses entreprises proposent en plus de l’installation un contrat d’entretien moyennant cent euros par ans. Signer un contrat d’entretien avec l’installateur avant l’installation, vous reviendra peut être moins cher que si vous signez après. L’entretien est souvent effectué une fois par an. 

Voici comment effectuer l’entretien d’une pompe à chaleur air/air:

-Couper l’électricité

-Enlever la carcasse du ventilo-convecteur(l’unité intérieure).

-Enlever les filtres à air, puis les nettoyer à l’aide d’une brosse. Ils sont souvent plein de poussière. Cette dernière accumulée dans le filtre peut provoquer une diminution du rendement et la détérioration de l’appareil.

-Avec un produit nettoyant(qui désinfecte) pulvériser l’échangeur à plaque puis passer un coup de chiffon.

-A l’aide d’un manomètre, vérifier que la pression est bonne. Eventuellement il faudra rajouter du fluide.

-Vérifier que les fils électriques sont correctement connectés à l’unité intérieure.

Le ventilo-convecteur

0

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 23-06-2010

Mots-clés : ,

C’est un appareil de traitement d’air qui destiné au chauffage (ou au refroidissement si la PAC est réversible) de l’air qui le traverse.

Cette soufflerie permet de chauffer rapidement une pièce. L’air chaud est pulsé à l’intérieur.

C’est par le ventilo convecteur que la PAC air/air diffuse la chaleur.

L’énergie thermique est apportée à celui-ci par un fluide (eau ou fluide frigorigène) ou par effet Joule (électricité).
Le principal avantage de faire fonctionner une PAC réversible sur des ventilo-convecteurs c’est la vitesse rapide de montée(rapide) en température du local à réchauffer.

Par apport au chauffage traditionnel, la chaleur est repartie plus uniformément.

Cet appareil est l’unité intérieure de la pompes à chaleur. Il peut être placé au sol,  fixé au mur ou au plafond ou intégré dans le plafond.

Les PAC producteurs de chaleur renouvelables ou chauffages performants?

0

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 14-06-2010

Mots-clés : ,

Une PAC de COP 3 produira 3kwh pour un kWh d’électricité consommé.

Cependant l’électricité est une productions finale qui a généré beaucoup de pertes. Il faut utiliser environ 3,3 kWh de combustibles (uranium, hydraulique, gaz, charbon) pour obtenir ce kWh d’électricité. Ce qui fait au final un rendement inferieur à un, c’est à peu près le même que celui d’une chaudière moderne.

Avec la meme quantité de combustibles nécessaires à la production d’électricité, on pourrait presque produire autant de chaleur que la PAC.

C’est la raison pour laquelle HESPUL (Association à but non-lucratif ayant pour but et objet social le développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables) ne classe pas les PAC en énergies renouvelables.

Pour que la PAC soit renouvelable, il faudrait soit que le rendement de l’électricité augmente et(ou)que le COP soit supérieur à 3,3 deux choses tout à fait possible actuellement et surtout dans l’avenir.

Installer un PAC avec un puits canadien

1

Posted by admin | Posted in Pompe à chaleur | Posted on 31-05-2010

Mots-clés : , ,

Coupler une PAC air/air ou air/eau présente un intérêt: vu que l’efficacité d’une pompe à chaleur dépend des conditions extérieures, apporter un air réchauffé de quelques degrés de plus par le puits canadien permet à la PAC de produire plus de chaleurs, donc de satisfaire davantage aux besoins thermiques si la température extérieure se situe en dessous du point d’équilibre(Point en dessous duquel la PAC n’est plus en mesure de fournir la chaleur nécessaire).

Cependant il est assez compliqué de coupler une PAC non adaptée avec un puits canadien car le débit d’air d’un PAC est bien trop grand (le débit du puits ne doit pas être trop élevée).

Si dans le même trou on rallonge le conduit du puits en ajoutant d’autres tuyaux en parallèle, la canalisation sera plus longue, on pourra donc augmenter le débit mais la perte de charge risque d’être trop importante.

Il faut donc que le trou creusé soit plus long, ce qui risque d’être plus couteux.

Avec des débits faibles et limités il vaut mieux récupérer l’énergie sur l’air rejeté et éventuellement chauffer l’air neuf avec l’énergie récupérée

Il existe des PAC à double flux air-air qui réalisent cet échange tout en assurant les débits d’air, donc le renouvèlement d’air contrôlé à l’intérieur du bâtiment. C’est le cas du VMC double flux thermodynamique.

Dans tout les cas un puits canadien ne pourra qu’être bénéfique pour l’efficacité d’une PAC.

Google+
Où vendre un site